Plante d’intérieur : comment choisir ?

Sommaire
https://www.actuel-avocat.fr/web/resize/post-73.jpg

Disponible chez le pépiniériste, le fleuriste ou dans les grandes surfaces et les jardineries, les plantes d’intérieur permettent d’embellir l’intérieur de la maison. Cependant, pour donner à l’intérieur de la maison un air frais et une couleur attrayante, il faut savoir choisir la plante qui l’occupera.

Le bon choix

Quel que soit l’endroit où vous achetez votre plante d’intérieur, ouvrez bien l’œil afin de choisir la meilleure. Même si vous n’êtes pas spécialiste, vous pouvez visiblement faire la différence entre une plante  chétive et une plante saine. Si vous arriver à choisir de meilleur légume au marché, il vous serait facile de choisir votre plante d’intérieur. 

Eviter surtout les plantes dégarnies, dégingandées ou les plante aux feuilles ternes ou malades. Optez pour des plantes d’intérieur bien saines. Veuillez à ce que le pot choisi soit proportionnelle à la taille de la plante. La terre dans le pot doit être aussi légèrement fraiche.

La bonne saison

Puisque les plantes à fleurs ont des saisons de pousse, l’idéal est d’attendre la meilleure saison avant de choisir votre plante d’intérieur. Les plantes populaire telles que cyclamen et azalées sont des plantes faciles à repérer car elles envahissent le marché. C’est le meilleur moment donc pour acheter vos plante d’intérieur.

Pendant cette période, le prix est abordable puis la qualité de la plante est meilleure. L’intéressant serait aussi de guetter le moment d’arrivage afin de prendre des plantes fraiches qui n’aurait pas séjournées dans un milieu inadéquat. Prenez donc le rendez-vous des arrivages chez le fleuriste

Le transport de la plante

Le transport de la plante doit être fait dans de bonne condition sinon vous risquez de l’abimer. Il est donc conseillé de tuteurer et de maintenir dans un emballage les plantes charnues et branchues. Cela permet d’éviter tout risque de secousse et préserve la plante des balancements, de la prise au vent puis des accrochages divers. 

Quant aux plantes de grande taille qui risque de dépasser le toit ou de passer la fenêtre de la voiture, il vous faut un plastique ou une toile pour les emballer. Ainsi le vent de la course ne les sèchera, ni ne les mettra dans un état désastreux.

Après avoir chargé vos plantes d’intérieur dans la voiture, évitez de les laisser trainer plus d’une demi-heure dans la voiture. Une fois réchauffé par le soleil ou la chaleur (quelle que soit la saison), elles risquent de cuir. 

Un froid modeste d’une exposition de 5 minutes en hivers peut rapidement endommager ou tuer la plante d’intérieur si elle est encore en fleur. A cet effet, il est conseillé de multiplier les couches insolentes telles que le plastique, du papier et des tissus. Limitez surtout votre promenade afin de vite rentrer pour permettre à la plante de retrouver une meilleure tempé;rature.

À lire aussi